Maryamm Himid

1960-1969

1970-1979

1980-1989

1990-1999

2000-2009

2010-PRÉSENT

Maryamm Himid

Maryamm Himid

Tanzanie

2003-2005, 2007 - 2008

En 2003 Maryamm Himid a quitté Montréal avec ses deux fils pour une affectation de coopération-volontaire de deux ans, à Dar es-Salaam en Tanzanie. Là-bas, Maryamm a participé à l’organisation de services de conseil et de dépistage volontaires au sein d’un organisme non-gouvernemental en santé et éducation des femmes, le Kiota Women Health and Development Organization (KIWOHEDE).

Les fils de Maryamm ont activement contribué aux activités de leur mère durant son affectation. Ils l’ont accompagnée au cours de ses week-ends en régions éloignées où ils ont passé du temps avec les jeunes et dont ils ont rapporté des photos et des vidéos. Ils ont enseigné l’anglais et le karaté à leurs nouveaux amis qui, en retour, leur ont appris à parler le swahili.

L’expérience a été une bonne formation pour les garçons. « Je suis contente d’avoir amené mes fils et je sais qu’ils se souviendront toujours de leurs rencontres avec des enfants pauvres et affamés, sans accès à l’eau potable », dit Maryamm.

Quand elle pense à son travail de coopération-volontaire, Maryamm se souvient qu’il lui a fallu remettre en question ses valeurs et ses croyances. Elle a découvert que bien des communautés du Canada pourraient profiter des connaissances qu’elle avait acquises au cours de ses affectations, notamment dans les domaines de la santé mentale, de la santé reproductive et de la communication interculturelle. Cette réflexion a amené Maryamm à entreprendre des études sur la santé des femmes et les droits de la personne dans le monde afin de poursuivre une carrière dans le travail social.

« D’un pays à l’autre les environnements sont complètement différents mais les gens se ressemblent beaucoup » conclut Maryamm.

2017-11-07T22:59:26+00:00
Facebook
Twitter
YOUTUBE
LINKEDIN
INSTAGRAM