Judy Mill

1960-1969

1970-1979

1980-1989

1990-1999

2000-2009

2010-PRÉSENT

Judy Mill

Judy Mill

Zambie, 1972-1974

Malawi, 1974-1976

Judy Mill était jeune infirmière quand elle s’est jointe à CUSO et a décidé de partir en Zambie en 1972. Deux années passées là-bas puis deux autres au Malawi l’ont amenée à reprendre des études en soins infirmiers et à se spécialiser en santé publique.

Selon Judy Mill : « En travaillant à l’étranger, on comprend mieux que la santé publique est plus que l’absence de maladie et que les facteurs sociaux, les croyances culturelles et l’économie ont aussi une influence sur la santé. »

Un peu plus tard, d’autres voyages en Afrique, où elle a travaillé avec des femmes atteintes du VIH, ont renforcé son désir d’obtenir un doctorat et de concentrer ses recherches sur l’expérience des populations vulnérables, dont les Autochtones du Canada., qui vivent avec le VIH.

En tant que vice-doyenne aux études en santé mondiale (Associate Dean for Global Health) à l’Université de l’Alberta au milieu des années 2000, Judy Mill a développé, pour les étudiants du Canada et d’ailleurs, des programmes de formation novateurs en sciences infirmières axées sur la santé dans le monde.

« Mon expérience à l’étranger avec CUSO a influencé ma décision de travailler avec les populations vulnérables et de me concentrer sur la santé mondiale », explique Judy Mill qui est maintenant semi-retraitée.

« Être un citoyen du monde et travailler pour bâtir un monde meilleur, voilà l’essentiel. »

En 2012, l’Association canadienne des infirmières et infirmiers en VIH/sida a décerné à Judy Mill le prix Andrew Johnson pour sa contribution exceptionnelle aux soins infirmiers contre le VIH / sida.

2017-09-27T21:43:44+00:00
Facebook
Twitter
YOUTUBE
LINKEDIN
INSTAGRAM