Harold Wright

1960-1969

1970-1979

1980-1989

1990-1999

2000-2009

2010-PRÉSENT

Harold Wright

Harold Wright

Toronto

1966–1977

La rencontre d’Harold Wright et de Cuso International a été un heureux hasard qui a débouché sur des années de coopération volontaire et une vie enrichie par le multiculturalisme.

C’est d’abord par curiosité qu’Harold Wright s’est engagé auprès de Cuso International en 1966, après avoir entendu parler du travail de coopérant-volontaire régional par un ami. Harold a commencé à offrir son temps au bureau de Toronto en contribuant à l’organisation des réunions d’information pour les futurs coopérants-volontaires régionaux. C’est ainsi qu’il a rencontré sa femme qui avait été coopérante régionale dans le second groupe envoyé par CUSO en Inde.

Après avoir enseigné la chimie pendant deux ans au Nigeria dans le cadre de l’ACDI, Harold a repris son travail auprès de CUSO. C’est alors que pendant plusieurs années Harold a mené des entrevues de sélection pour le bureau de Toronto.

« CUSO m’a donné la piqure du travail à l’étranger. Je croyais vraiment à ce que les coopérants faisaient et je voulais moi aussi donner un peu », explique Harold.

Il affirme que son expérience à CUSO et à l’ACDI l’a non seulement aidé à entrer en contact avec ses élèves et à les comprendre mais qu’elle l’a aussi préparé à devenir le conseiller du personnel du club afro-canadien que dirigeaient des étudiants du Oakwood Collegial Institute (Toronto).

Retraité depuis 2009, Harold Wright donne de son temps à Romero House, une organisation de Toronto qui accueille des demandeurs d’asile. Son expérience à mener des entrevues de sélection pour CUSO lui a valu le poste de coordonnateur des demandes de stages. Avec World Accord, il a également participé à deux expéditions pour construire des salles de classe en Amérique centrale.

2018-03-05T23:07:31+00:00
Facebook
Twitter
YOUTUBE
LINKEDIN
INSTAGRAM