1960-1969

1970-1979

1980-1989

1990-1999

2000-2009

2010-PRÉSENT

Keith Spicer

Keith Spicer

1960s

Keith Spicer n’avait que 25 ans en 1960 lorsqu’il a participé à une collecte de fonds pour amasser 36 000 $ dans le but d’envoyer 16 étudiants travailler comme coopérants en Asie. En effet, lorsqu’il avait parcouru ce continent au cours de ses études pré-doctorales, Keith avait déjà compris l’importance des besoins en bénévoles.

C’est ainsi que fut fondé Cuso International.

À cette époque Keith Spicer avait expliqué qu’il voyait « trois avantages à ce type d’action :  Le premier est d’apporter un petit peu d’aide à un grand nombre de villages; le second est de rapporter au Canada une connaissance qui nous manque (ce type d’expérience n’existait pas au sein du gouvernement à cette époque); le troisième est l’occasion de créer des affinités assez fortes entre des jeunes de même âge mais de pays différents afin qu’ils deviennent de véritables points d’ancrages des ponts du futur entre les hommes. Au départ ce n’était qu’une vision, mais elle devenue réalité ».

Le programme a ensuite été repris par une association regroupant alors des présidents d’université et CUSO (Canadian University Service Overseas) fût fondé.

Keith Spicer a poursuivi sa route vers une brillante carrière dans la fonction publique et le journalisme. Il a joué un rôle clé dans les grands moments de l’histoire du Canada, y compris comme président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et plus tard à la Commission Spicer après l’échec de l’accord du lac Meech.

2017-07-04T10:16:41+00:00
Facebook
Twitter
YOUTUBE
LINKEDIN
INSTAGRAM